L’incroyable histoire de Winter le dauphin…

L’incroyable histoire de Winter le dauphin… Ou pourquoi je ne vous recommande pas ce film !

Ce film dont la sortie est programmée en début novembre dans les salles est inspiré d’un fait réel.
Je ne suis pas particulièrement friand de telles productions américaines destinées à un public majoritairement familial et sentimental.
Mais si j’ai choisi de vous en parler c’est pour une bonne raison que je vous propose de découvrir en lisant la suite de cet article…

L’histoire : Winter est un bébé dauphin blessé par l’hélice d’un bateau et recueilli par le Clearwater Marine Aquarium (Floride). Pour le sauver il faut l’amputer de sa nageoire caudale. Cette dernière lui étant essentielle pour pouvoir nager, une opération est effectuée pour le doter d’une prothèse: Winter est sauvé.
Ce film bénéficie d’acteurs connus comme Harry Connick Junior, Ashley Jude et Morgan Freeman. Tout semble donc indiquer qu’il s’agira là d’un succès pour la production holiwoodienne… et une publicité gratuite pour les delphinariums!

Mais soyons clairs: L’incroyable histoire de Winter le dauphin n’a rien d’écologique! Il est juste question de jouer sur la corde sensible car après tout, de nos jours, qui n’aime pas les dauphins?

Oui, en effet, ce film utilise un fait réel dans le cadre honteux de la captivité des dauphins. Ces derniers, contrairement à ce que l’on croit faute d’avoir été informé, ne sont pas heureux en vivant dans des bassins qui ne reproduisent même pas leur milieu naturel!

Si vous avez déjà vu le film The Cove, la Baie de la Honte alors vous comprendrez. Dans le cas contraire, voici quelques précisions:
Le Dauphin n’est pas un poisson mais un mammifère marin d’une incroyable intelligence, présent sur la liste des espèces menacées de l’IUCN.
Une directive Européenne spécifie que les lieux de détentions d’animaux doivent participer à leur préservation et à sensibiliser le public sur la nécessité de les respecter et de les protéger. En Europe, aucun delphinarium ne respecte cette directive!
Les dauphins doivent faire des spectacles sous la contrainte: s’ils n’obéissent pas ils ne sont pas nourris voire même ils sont placés en quarantaine!
Un dauphin en liberté peut parcourir de 60 à 100 Kms par jour : difficile d’en faire autant dans un ridicule bassin!
Les delphinariums ne respectent donc pas non plus l’article L.214-1 du Code rural qui précise que
Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce ou encore la Déclaration de Droits pour les Cétacés « Dauphins et Baleines » adoptée à Helsinki en mai 2010. Stress, contraintes alimentaires, insémination artificielle… et une espérance de vie en moyenne diminuée de moitié comparée aux dauphins en liberté !!!

Toujours l’envie d’aller voir l’incroyable histoire de Winter le dauphin? Comprenez bien que les propriétaires des delphinariums ne souhaitent qu’une chose, le profit financier, pas le réel bonheur des dauphins. Aimer des êtres vivants c’est les protéger et les aimer en liberté vous ne croyez pas?
Si vous désirez voir des dauphins, allez les voir dans leur milieu naturel, en mer, c’est tout à fait possible et souvent plus facile qu’on ne le croit!

Je vous recommande par contre le film-documentaire The Cove, la Baie de la Honte (disponible en DVD) qui a cumulé les récompenses (dont un oscar en 2010) mais qui malheureusement n’avait pas bénéficié à mon sens d’une diffusion et d’une promotion suffisantes lors de sa sortie dans les salles.

Pour en savoir davantage concernant le film l’incroyable histoire de Winter le dauphin, je vous recommande vivement ce lien:

Xhenon au Paris Vegan Day

Pour la seconde fois aura lieu à Paris cet incontournable festival dédié au mode de vie vegan (mais aussi dédié au 100% végétal, écologique, éthique et sain). Associations, entreprises, individus se réuniront le 28 novembre prochain avec une participation venant du monde entier !

Je serais également présent au stand de l’association les 3a que j’avais précédemment présenté sur ce blog. N’hésitez pas à venir nous voir !

A noter qu’un bus partira de Bruxelles et passera par Lille pour se rendre à cet événement. Le coût allé-retour n’étant que de 30€, n’hésitez pas à contacter le réseau Animaveg si vous désirez en profiter : http://animaveg.forumactif.net/bons-plans-f59/transport-en-autocar-pour-le-paris-vegan-day-t2819.htm

Pour se rendre au Paris Vegan Day : La BELLEVILLOISE, 19-21 rue Boyer, 75020 Paris, France.

Site Internet officiel du Paris Vegan Day : http://www.parisveganday.fr/

les 3a – les Artistes et Amis des Animaux

L’association les 3a (les Artistes et Amis des Animaux). le logo de l'association les 3aSon objectif, réunir, mutualiser tous les talents pour que les artistes puissent enfin s’exprimer sans tabous, pour mettre en avant des causes liées aux animaux, à la protection de l’environnement… pour que les artistes puissent enfin s’exprimer sans les barrières imposées par le fonctionnement individualiste de notre société (état, règles dictées par les lobbies commerciaux).

Que nous soyons musicien, auteur ou compositeur, peintre, dessinateur, photographe, sculpteur… libérons notre créativité pour enfin pouvoir être entendus !
Les 3a va très vite devenir un vecteur d’expression pour des artistes sans tabous !
Je suis d’ailleurs devenu adhérent de cette asso qui sera dors et déjà présente au prochain Paris Vegan Day !

Site de l’association : http://www.les3a.org
A partager sans modération ! Amis artistes, si vous désirez enfin vous exprimer avec la force de vos convictions, rejoignez nous ! Une libertée d’expression est possible !
L’expression libre des artistes, un chemin d’avenir !

Le Café Citoyen

Photo du Café CitoyenC’est l’un de mes lieux favoris et que je connais depuis quelques années déjà. J’y passe régulièrement lorsque je suis sur Lille. L’endroit est convivial et met en avant une démarche éthique que je trouve très intéressante : on peut y boire et y manger Bio pour un prix très  sympa, avec également si on le souhaite des sandwichs et autres repas végétariens. Priorité aux produits régionaux, et donc là une démarche éco-responsable que l’on ne peut qu’approuver.

Read More

Concert à Bailleul

Septembre 2009 : Aqua Aura avait donné un concert dans le cadre de la Journée du Patrimoine, à la bibliothèque de Bailleul (Nord).

Ce concert a été l’occasion audacieuse de présenter un événement à la fois lié au patrimoine culturel et à l’écologie. Les musiques interprétées étaient des reprises mais également des compositions de Xhenon et d’Atrill. C’est également la première fois que « Musashi » a été interprétée en public. Une composition, « Mélusine« , avait également été composée par Atrill pour mettre en avant le patrimoine culturel, historique et architectural de la ville de Bailleul.

Voici ci-dessus des extraits du concert :


Live Bailleul
envoyé par xhenon59. – Regardez la dernière sélection musicale.

Apogée

Il y a de nombreuses années, j’ai été inspiré par un documentaire télévisé de Jacques-Yves Cousteau : cela avait donné le titre Apogée. Repris plusieurs années après, j’avais réarrangé cette musique et des images avaient été filmées pour en réaliser le vidéoclip ci-dessous.


Apogée
envoyé par xhenon59. – Regardez d’autres vidéos de musique.

Ivresse des Profondeurs

En 2009, j’ai créé un vidéoclip avec l’une de mes musiques, Ivresse des Profondeurs. Cette dernière était inspirée par le thème des fonds marins. Les images du lagon reconstitué furent tournées à Nausicaa, centre national de la mer (Boulogne sur Mer).

Ce vidéoclip avait été réalisé en guise de support audio-visuel dans le cadre de la Citoyenneté de l’Océan (Réseau Océan Mondial). Ma musique Ivresse des Profondeurs étant soumise aux droits d’auteur, Atrill a ensuite réalisé sous licence Creative Commons un vidéoclip un peu similaire avec l’une de ses musiques, également dans le cadre de la Citoyenneté de l’Océan.


Ivresse des Profondeurs
envoyé par xhenon59. – Regardez d’autres vidéos de musique.